Toute l'actualité de spawn, comics, wallpapers, figurines,...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SHATTERED IMAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Lun 27 Fév 2006 - 21:59

J'avoue c'était un peu beürk (Buziek m'a déçu) et en totale contradiction avec Mars Attacks Image que j'avais lu juste avant. En plus j'ai pas le #1 et mon #3 était incomplet (mais j'en ai trouvé un complet à 0,50€ Very Happy). Je trouverais le #1 et j'essayerai de relire ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 44
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Mar 28 Fév 2006 - 1:13

SHATTERED IMAGE # 4

Scénario : Kurt Busiek & Barbara Kesel
Dessins : Tony Daniel
Encreur : Kevin Conrad & Mark Irwin
Coloriste : Steve Oliff

Le monde est en plein chaos. Partout les supers-héros et supers-vilains des différents "mondes Image" se battent. Bref, c'est un sacré bordel.

De leur côté, Velocuty, Ripclaw, Barbaric, Savant, Zealot, ShadowHawk et The Savage Dragon débarquent dans le monde de l'Entropy où ils sont bientôt rejoint par Spawn qui les avait suivi. Ils contemplent ainsi les univers parallèles qui se chevauchent et s'entrecroisent.

Petite parenthèse : La quatrième partie de "Shattered Image" est une parabole flagrante sur le monde de l'édition du comics américain. Il y a beaucoup de messages à double sens ...

L'Entropy déclare avoir déjà balayé et détruit un des mondes Image sans que personne ne s'en rende compte (probablement le "Studio Extreme" de Rob Liefeld). Elle leur montre ensuite deux planètes géantes en train de s'affronter et de s'autodétruire (probablement Marvel et D.C. Comics). Puis on voit défiler tout un tas de mondes, chacun avec ses spécificités, mais toujours plus ou moins à l'agonie (je suppose que les personnes ayant une solide culture en comics pourraient identifier certains labels indépendants ou, pourquoi pas d'autres plus accessibles comme "Dark Horse", "Akklaim", "CrossGen", "Vailliant" ou encore le défunt "Atlas").

Puis, les héros (personnifiant leur propre créateur), chacun leur tour sont tentés par l'Entropy qui fait apparaître leurs plus forts désirs (toujours en provenance d'une maison d'édition concurrente).

Spawn est tenté par un personnage ressemblant énormément à BatMan.
Les deux membres de Wild C.A.T.s. sont tentés par les X-Men personnifiés par Wolverine, Cyclope, Colossus et Jean Grey.
Velocity et Ripclaw sont approchés par Shi.
Et enfin, Barbaric a une discussion avec SpiderMan.
Je ne reconnais pas les deux gugusses qui vont voir The Savage Dragon, ni la bimbo qui s'occupe de ShadowHawk ...

Là, je trouve que les métaphores y vont forts et que c'est un peu tiré par les cheveux ... mais ce n'est que mon humble avis. Les auteurs se servent de cette mini-série comme outil de propagande ...

Spawn réagit le premier et explose sa tentation ... ce qui déclenche la colère de l'Entropy. Les désirs des autres héros se transforment aussitôt en leur pire cauchemar et ça se re-blaste un peu. A noter que sur Terre aussi, tout est en train de s'éffondrer. (Les Mondes d'Image se porteraient-ils mal ???).

Les héros unissent leurs efforts pour faire bloc contre l'Entropy afin de tenter de la vaincre. Seuls Ripclaw et Velocity décident de se séparer des autres ... Faut-il y voir une coupure entre ce studio (n'est-ce pas le Studio Top Cow ???) et le reste de la production Image, interdisant à l'avenir le moindre crossover ...

Les autres héros attaquent l'Entropy de plus belle, et cette dernière, en s'évanouïssant dans le néant (elle ne peut réellement être vaincue et totalement détruite) promet qu'elle reviendra se venger un jour ou l'autre ...

Le soleil se lève sur la Terre, et chacun rentre chez soi ... tout va (à peu près) bien et est plus ou moins rentré dans l'ordre ... Les héros se séparent et retournent à leur vie privée comme si rien ne s'était passé.

A noter que pour vaincre Entropy, les héros s'allient autours de Spawn (qui jusque là avait surtout fait de la figuration dans cette crossover) qui fait figure de Messie à l'occasion des scènes finales.

Je suis un peu déçu par la tournure que prend la fin ... mais tout au long de ma lecture, cette aventure a été fastidieuse, lourde ... bref, je ne suis pas vraiment rentré dans le trip.

Pour vous faire un autre avis peut être moins désenchanté, il ne vous reste plus qu'à trouver les 4 épisodes de cette mini-série ... ou espérer que Nortock_Diab achète ce sacré # 1 et qu'il se décide enfin à tous les lire et à les chroniquer.

P.S.: Merci d'avoir eu la patience de m'avoir suivi jusque là !
Cela à probablement été dur pour vous ... mais pour moi aussi ça a été une épreuve ! LOL ! Mr.Red
En espérant que la prochaine fois, l'histoire soit plus passionnante ... je vais passer à la lecture de l'adaptation du film en comics ...

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Mar 28 Fév 2006 - 20:53

L'adaptation du film en comics est pas mal, super dessins et ça passe mieux que le film. Mais un autre topic s'impose si on veut en parler Razz.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4461
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Ven 3 Mar 2006 - 11:47

Oh oui ! Faites-nous un topic dédié avec toutes les infos, votre avis et tout et tout. Ne l'ayant pas, j'ai envie d'en savoir plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 44
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Sam 4 Mar 2006 - 0:00

Duke_Oliver a écrit:
Oh oui ! Faites-nous un topic dédié avec toutes les infos, votre avis et tout et tout. Ne l'ayant pas, j'ai envie d'en savoir plus...
Je m'y colle volontier ... mais après le 18 Mars, jour de mon concours ...
D'ici là, je passe en courant sur le forum et je bosse comme un chien le reste du temps !!!
J'ai en prévision de review :
Le "Spawn : The Movie"
Le "Spawn" # 151 (avec couverture en wraparound et SPOILER INSIDE !!!)
Le "Hellspawn" # 13 (avec SPOILER INSIDE aussi !!!)
Et le "Deadly Duo" # 2

Après cela, j'aurai épuisé toute ma réserve de "Spawn" en V.O. et il faudra attendre que les "Edition Déesse" (ou d'autres) m'en trouve des inédits ! Mr.Red

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4461
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Dim 25 Oct 2009 - 15:21

Je suis allé le cherche loin, ce topic !
Je ne vais pas faire de résumés des épisodes, puisque mon compadre gng_nation s’en est chargé à l’époque. Je me contenterai donc de vous exposer mon avis… qui se transformera quelque part en un analyse, aussi modeste soit-elle, mais qui s’impose à la lecture de Shattered Image. Si si, vous verrez. Mais avant cela, voici les caractéristiques, si vous le voulez bien - car il faut rendre à César ce qui appartient à César.


SHATTERD IMAGE
mini-série en 4 épisodes - WildStorm/Image



Shattered Image #1 :
août 1996 - 24 pages de BD sur 36 - 2.50 $ - couverture de Tony Daniel
Scénario: Kurt Busiek & Barbara Kesel
Dessin: Tony Daniel
Encrage: Kevin Conrad
Couleur: Steve Oliff & Christian Lightner

Shattered Image #2 :
octobre 1996 - 24 pages de BD sur 36 - 2.50 $ - wraparound cover de Ryan Benjamin
Scénario: Kurt Busiek & Barbara Kesel
Dessin: Michael Ryan
Encrage: Mark Irwin & Luke Rizzo & Rebecca Shelander
Couleur: Steve Oliff & WildStorm FX

Shattered Image #3 :
novembre 1996 - 24 pages de BD sur 36 - 2.50 $ - couverture de Cully Hamner
Scénario: Kurt Busiek & Barbara Kesel
Dessin: Dan Norton
Encrage: Sandra Hope
Couleur: Steve Oliff & WildStorm FX

Shattered Image #4 :
décembre 1996 - 25 pages de BD sur 36 - 2.50 $ - couverture de Tony Daniel
Scénario: Kurt Busiek & Barbara Kesel
Dessin: Tony Daniel
Encrage: Kevin Conrad & Mark Irwin
Couleur: Steve Oliff & WildStorm FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4461
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Dim 25 Oct 2009 - 15:26

Analyse du scénario :

Le voici enfin entre mes mains, le premier crossover Image. Une mini-série en 4 épisodes, publiée fin 1996... par WildStorm, le label de Jim Lee au sein d’Image - et aujourd’hui appartenant à DC.

Pourquoi est-ce que j’insiste sur ce point ? Eh bien parce que cela montre déjà l’orientation. Il ne s’agit pas d’un crossover où tous les membres d’Image sont unis main dans la main (on attend Image United de pied ferme), mais de l’initiative d’une seule partie. Je ne veux pas dire que les autres n’ont pas donné leur accord, mais ce n’est pas innocent, un label privilégiant bien sûr ses personnages et surtout ses artistes.

Est-ce que cela est gênant sur Shattered Image ? Ma foi, non.
Premier crossover brassant l’ensemble des personnages, ah c’est ambitieux, pour sûr. Et il fallait donc de l’expérimenté pour relever le défi. Le scénario est signé Kurt Busiek et Barbara Kesel. Pas des manches, avec un CV exemplaire, le premier étant d’ailleurs un auteur réputé.

Un crossover de cette ampleur, c’est tous les persos qui se confrontent puis doivent s’allier pour contrer une menace gigantesque menaçant d’annihiler leur monde. C’est ça, hein ? Pas besoin d’avoir de diplôme pour connaître le pitch avant de feuilleter les premières pages. Eh bien, oui… et non !

On pourrait se la jouer en disant qu’il y a plusieurs niveaux de lectures dans Shattered Image, mais même pas : le propos est clairement explicite, ce crossover n’est pas une histoire premier degré… mais une métaphore ! Oui, vous avez bien lu. La surprise vient de là. Alors certes il y a ce que l’on attend, le pitch cité ci-dessus. Mais en fait, la mini-série est une allégorie de ce qu’est à l’instant T Image. Shattered Image n’est donc pas un crossover fourre-tout lambda, mais au contraire une allégorie de ce que voudrait être Image mais de ce qu’elle est en réalité. En bref, les auteurs nous convient à réfléchir sur l’image d’Image… et ses principaux instigateurs par la même occasion !

De simples clins d’œil jusqu’à des démonstrations explicites en passant par des gags révélateurs, Shattered Image est un amoncellement de mises au grand jour de ce qu’est Image : chaque membre fondateur a créé sont propre univers avec une pléiade de personnages, et a oublié qu’à la base ils étaient unis. Au premier degré, vous avez donc les divers personnages qui interagissent (toujours savoureux pour nous les fans), et au deuxième degré vous avez ce constat. Avec le recul, le titre est déjà révélateur !

La réflexion se veut d’abord décalée - comprenez humoristique voire satirique -, comme dans la scène de groupe au début du #2. Puis devient à la fin le propos évident et porté au nu, à l’occasion du #4... Où à l’instar d’un épisode de Spawn ou de Gen 13, de grandes icônes hors Image apparaissent. Les personnages ne sont alors plus des caractères de fiction, mais bel et bien la représentation de leurs créateurs respectifs ou d’idéaux.


Le dessin : une claque !

On l’a vu, thématiquement, Shattered Image n’est vraiment pas à quoi l’on s’attend. Même si ce n’est pas fait de manière des plus fines et subtiles, ça vaut son pesant de cacahuètes. Et visuellement, est-ce que ça passe ?

Réponse : oui, et doublement oui !
Les #1 et #4 sont signés par Tony Daniel, que l’on connaît bien puisqu’il a dessiné du Spawn. Il a sont style de l’époque, rondouillard et exagéré tout en étant extrêmement dynamique. Personnellement j’adore, il donne une pêche d’enfer à ses planches. De plus, il est parfaitement encré par Kevin Conrad. Et finalement son choix est pertinent, lorsque l’on comprend la réelle teneur de l’histoire (pour ceux qui ne captent pas, relisez-moi tout ce qui précède !).

Les #2 et #3 sont dessinés par des recrues pur jus de WildStorm, à savoir respectivement Michael Ryan et Dan Norton, au styles un peu moins détaillés que Daniel, mais qui ne déméritent pas. Car là je dis bravo, chapeau messieurs. Car dessiner autant de personnages différents à chaque page, ça n’a pas dû être une partie de plaisir tous les jours. Et ils s’en sortent tous haut la main, et avec les honneurs.

Ajoutez à ça les réajustements de dernière minute faisant écho à l’actualité immédiate : départ de Rob Liefeld, qui fait que dans les #3 et #4 Badrock est remplacé par Barbaric et les personnages de Liefeld par d’autres ; annonce du départ puis finalement non de Marc Silvestri, résolu en catastrophe dans les dialogues de la dernière case du dernier épisode… Ouf !

A noter quelques grosses erreurs de couleurs, la plus flagrante étant appliquée à Mighty Man dans deux planches du #3 : houla, d’un peu plus on aurait cru voir un nouveau personnage sorti de nulle part.


Et Spawn dans tout ça ?

Eh oui, et Spawn dans tout ça ? Eh bien il apparaît dans chaque épisode. Son positionnement est intéressant, puisque dans son raisonnement il ferait mieux de ne pas intervenir - c‘est-à-dire de laisser les mondes/labels faire bande à part -, car comme cela il n’aurait pas été tué par Chapel, et coulerait des jours heureux avec Wanda ! Spawn est donc en retrait de l’action. Ce qui n’empêche toutefois pas son rôle d’être important, comme illustré dans le dernier épisode.


En résumé :

Comment ça, vous voulez que je vous fasse un résumé ? Mais tout ce que j’ai écrit jusque-là en est un ! Si si, je vous assure !
Non allez, sérieux. Shattered Image n’est définitivement pas ce à quoi l’on s’attend traditionnellement en prenant un crossover global. Il n’est pas ce qu’il paraît être. Visuellement superbe et tout en action, il est en fait très verbeux et réflexif, une analyse d’un jeune éditeur à/aux (l’)univers foisonnant(s) dont les membres se dispersent. La réflexion n’est certes pas portée sur un sujet des plus capitaux, mais le propos fait que Shattered Image est à la fois une tentative de crossover raté mais une analyse pertinente d’un morceau du comics bizne$$ à une époque donnée.
Y a-t-on gagné ? C’est à chacun de se faire un idée…

- Duke_Oliver - (merci à ceux qui ont tout lu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 44
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Dim 25 Oct 2009 - 22:18

Duke_Oliver a écrit:
- Duke_Oliver - (merci à ceux qui ont tout lu)
De rien ! J'ai fait pire dans la longueur et l'indigesTION ...
C'était sympa à lire comme review ...

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Lun 26 Oct 2009 - 3:29

Lu aussi Merci pour la review.
Ca me donne envie de le relire, je me souviens que le changement de perso sans explications entre le #3 et le #4 était un peu pertubant.

Edit: je me viens de me relire le topic et je sais pas si j'ai tellement envie de relire ça Very Happy, mes messages et ceux de gng faisaient part d'une lecture fastidieuse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iSpawn
Légionnaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 29
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Lun 26 Oct 2009 - 12:28

En effet, merci pour la review !!!
Je n'avais même pas vu ce post avant et je ne conaissais pas ce crossover Embarassed
En tout cas ça m'a donné envie de le récupérer et de le lire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 44
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Lun 26 Oct 2009 - 16:11

Nortock Diab a écrit:
Edit: je me viens de me relire le topic et je sais pas si j'ai tellement envie de relire ça , mes messages et ceux de gng faisaient part d'une lecture fastidieuse...
LOL ! Lorsque je l'ai lu, j'avais capté à certains moment l'allégorie faîtes à propos des "soucis" des différents studios d'Image ... Mais en aucun cas, je n'avais suffisamment d'éléments dans ma culture comics pour comprendre toutes les subtilités entre la ficTION et la réalité.

Merci donc à Duke-Oliver (un GRAND merci devrais-je dire) pour m'avoir éclairé sur ces points.

C'est vrai que cette review donne envie de s'y replonger, mais je garde un souvenir de lecture assez fastidieux et pas si génial que ça ... mais, je le répète, peut-être était-ce parce que je ne possédais pas les éléments qui rendaient possible un deuxième niveau de lecture.

Sur le plan de l'aventure stricte, c'est très moyen ... ça vaut, selon moi, un "Mars Attacks Image" (en moins iconoclaste) ou un "Altered Image" (qui lui, existe en V.F.). Après, si on aime le genre de "Crisis" à la D.C. avec plein de mondes parallèles qui se connectent, puis se détruisent, avec des survivants d'autres dimensions et/ou d'autres époques, ça peut plaire ... à chacun de se faire son avis.

Reste le "fond" du propos qui est intéressant car il ne vire pas au règlement de compte avec les (ex) collègues.

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4461
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Lun 26 Oct 2009 - 17:27

Les métaphores sont je pense très explicites, ce qui fait que c'est ça que j'ai retenu de ma lecture,
et qui m'a semblé être l'élément essentiel sur lequel je devais parler en exprimant mon avis.

Après, sur la lecture pure, t'inquiète, je suis un peu de ton avis, gng. C'est pour ça que je disais que ce n'était pas fait de la meilleure des façon. Car en effet c'est assez balourd et redondant. Je trouve que ça aurait été plus fluide si ces alusions étaient mieux gérées, et pas balancées à la tronche du lecteurs sur des pages. Bref, si les auteurs s'étaient concentrés sur le récit et non la dénonciation d'un systême... Au coeur de ce même systême, soit dit en passant, la cerise sur le gateau qui donne à Shattered Image son petit charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Lun 26 Oct 2009 - 23:26

Je tiens à préciser que Altered Image est d'une autrement meilleure qualité, un vrai bon moment de lecture même si l'histoire n'a pas autant de portée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 44
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Mar 27 Oct 2009 - 20:46

Nortock Diab a écrit:
Je tiens à préciser que Altered Image est d'une autrement meilleure qualité, un vrai bon moment de lecture même si l'histoire n'a pas autant de portée.
LOL ! On en avait déjà parlé, mais je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Je n'ai AB-SO-LU-MENT pas aimé cette histoire !

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4461
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Mer 28 Oct 2009 - 12:52

Désolé mon cher Nortcok, mais mon sentiment irait plutôt dans la direction de celui de gng.
Tout simplement parce que je trouve que le dessin de Jim Valentino fait très amateur. Ce qui n'empêche pas Aletered Image d'être marrant tout de même. Mais entre les deux (je n'ai encore jamais lu Mars Attacks Image), je préfère grandement Shattered Image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   Mer 28 Oct 2009 - 20:51

Le Sonic Super Special #7 (toujours par Valentino) qui suit plus ou moins Altered Image fait un peu amateur mais Altered Image je suis pas d'accord. Le dessin de Valentino est certe un peu moins réaliste et un peu plus enfantin (traits un peu plus ronds) mais pas amateur.
Le premier run sur Shadowhawk m'avait beaucoup plus Smile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SHATTERED IMAGE   

Revenir en haut Aller en bas
 
SHATTERED IMAGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» transfert d'image..
» Qualité d'image sur écran Full HD
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4
» rogner une image?
» Qualité de l'image peu satisfaisante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spawn Vinc259 :: Spawn :: Toute l'actualité de Spawn-
Sauter vers: