Toute l'actualité de spawn, comics, wallpapers, figurines,...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SPAWN: GODSLAYER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4507
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: SPAWN: GODSLAYER   Jeu 2 Nov 2006 - 21:14

On en a beaucoup parlé dans le topic "Pour patienter", de ce très attendu (en tout cas par au moins moi) one-shot Spawn: Godslayer. Un récit hors-continuité, typé "heroic-fantasy", par les auteurs de la série the Magic of Aria : une histoire signée Brian Holguin (Spawn et Spawn: the Dark Ages), des dessins hyper-détaillés de Jay Anacleto (un prodige du crayon trop rare), et des couleurs de Brian Haberlin (actuellement editor-in-chief de TMP).

Vu que l'objet vient juste de sortir et que delcourt devrait proposer la VF courant 2007, je ne vais pas vous le résumer. Donc, ce post ne contient aucun spoiler. Voici tout de même mon ressentiment...




SPAWN: GODSLAYER
one-shot sorti fin octobre 2006
68 pages, 6.99$, dos carré cartonné
Scénario: Brian Holguin
Dessin: Jay Anacleto, Lan Medina & Brian Haberlin
Couleur: Brian haberlin & Andy Troy
Couverture de Anacleto & Haberlin


Tout d'abord, je voudrais parler de l'objet lui-même, de comment il se présente. Je m'attendais à un simple comics comme tant d'autres ; eh bien que nenni ! Mes yeux se sont écarquillés de bonheur en découvrant que Spawn: Godslayer ressemblait plutôt à un TPB softcover, rien de moins : Couverture cartonnée et glacée, dos carré assez épais, texte présentatif en 4ième de couv'... Et à l'intérieur, TMP a aussi fait du bon boulot : Papier glacé, crédits, carte du monde où se déroule l'action, aucune publicité... Après la BD qui fait 52 planches, on trouve un cahier de 8 pages (papier différent) où l'on découvre les coulisses du bouquin : Recherche et design des personnages, costumes et décors, processus d'élaboration des planches, etc...
Une édition luxueuse... le prix ne me paraît alors pas élevé !

Déjà, rien qu'en feuilletant, j'avais la trique ! Mais si j'ai acheté Spawn: Goslayer, c'est surtout pour le lire, of course !
Le pitch de Spawn: Godslayer est on ne peut plus simple :
Dans un contexte d'"heroic-fantasy", l'action se situe sur une île. Le jour d'un mariage royal, le peuple subi l'attaque d'un Spawn, arrivant par la voie des mers...
Non, je ne vais pas vous en raconter plus. Il ne s'agit là que de l'amorce de l'histoire. Bon alors pourquoi "Godslayer" ? Nan nan nan, z'avez qu'à le lire !

L'histoire est simple, mais Brian Holguin glisse des éléments dignes d'intérêt. Cela va de thèmes spawnesques (la guerre et l'amour), à des surprises telles que la révélation de qui est et était le Spawn, en passant par des scènes de batailles destructirces.
Le narrateur est une personne de l'île. Ce qui fait que Spawn est perçu par nous comme étant une véritable menace. Bon là, tout ce que je vous dis, en gros, c'est le premier tiers. Parce que je ne veux pas vous gâcher votre future lecture...
Brian Holguin est un scénariste que j'apprécie beaucoup, vous le savez. Sur Spawn: Godslayer, on le retrouve en forme. Un récit simple, mais des jolis textes, comme à son habitude. d'ailleurs, ça peut rappeler ses Spawn: the Dark Ages, au niveau de la narration.

Si Spawn: Godslayer fera parler de lui, c'est surtout pour son éblouissante réussite graphique. La barre est placée très haut, je crois même que c'est le titre spawnesque le plus remarquable à ce niveau-là.
Déjà, l'univers décrit et certaines scènes sont très ambitieux. Un travail titanesque qu'ont effectué Jay Anacleto et ses compères. Que ce soit les décors, paysages ou personnages... c'est assez incroyable. Le travail a dû être de longue haleine, vu tous les petits détails que contient chaque case.
L'excellence graphique vient du mariage entre le dessin au crayon et les couleurs. Là aussi, c'est de toute beauté. Du bonheur en barre pour les yeux !

Eh bien on peut dire que je n'y suis pas allé de main morte ; j'ai mal aux mains ! Tout ça, ce n'est pas dans le but de vous rendre jaloux ou de vous faire saliver à outrance, il s'agit juste de mon avis ; et j'avais envie de partager avec vous le plaisir que j'ai eu à lire Spawn: Godslayer.

En bref, c'est un petit bijou.
Non-anglophobes, arrêtez de vous faire du mal, et ruez-vous d'urgence sur la VO !

-Duke_Oliver-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Ven 3 Nov 2006 - 12:55

Et les anglophones en panne de fric qui attendent la VF ? Very Happy
Haaa je sens que je craquerais si je l'avais sous les mains, heureusement que je retourne pas aux magasins avant Noël.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Dim 3 Déc 2006 - 19:18

Un message en totale contradiction avec le précédent puisqu'il s'agit de mon commentaire sur Goslayer après lecture :

Bon je reprends pas le présentation de Duke qui est très bien, venons-en au fait. D'abord graphiquement on retrouve Anacleto (Aria/Angela) et ça fait toujours plaisir, j'ai quand même trouver les dessins moins léchés que sur The Magic of Aria. Le gros bémol c'est le nombre trop important de copier-coller, il y a fréquemment et sans justification des cases identiques à la suite. Je me souviens que Anacleto était pris par le temps (le sortie a été longtemps repoussée) et j'ai l'impression qu'il a utilisé ce subterfuge pour rendre ses travaux dans les temps.
Point de vue scénaristique, l'histoire est très classique et les fans d'Heroïc Fantasy devraient l'apprécier, malgré tout la fin est quand même assez évasive et pas très original.

Le bilan est-quand même plutôt positif malgré les défauts que j'énonce et ça fait plaisir de voir se diversifier les séries du Spawnverse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 45
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Jeu 14 Déc 2006 - 19:33

Je l'ai acheté ce week end, mais je n l'ai pas encore lu !
Le nombre de pages auraient pu être réduit (personnellement, tous les trucs du genre "sketchbook" et autre ne me passionne pas vraiment la plupart du temps ...) et de ce fait le tarif diminué !
7 $ converti en € ... aïe aïe aïe !
Sinon, à part le prix qui troue le cul, c'est un bel objet !

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4507
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Jeu 14 Déc 2006 - 20:59

gng_nation a écrit:
(personnellement, tous les trucs du genre "sketchbook" et autre ne me passionne pas vraiment la plupart du temps ...)

Tout le contraire de moi, quoi ! Mr. Green
Et vu la qualité de l'objet, tu verras que le prix se justifie, au final.
Je vois que l'on est quelques-uns à avoir craqué et ne pas avoir attendu la VF. Anglophobes, patientez ce sera en 2007. On attend ton avis développé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Mar 27 Fév 2007 - 17:08

J'ai trouvé le livre très sympathique, l'histoire est bonne et les dessins magnifiques.
On a aussi droit à des petites choses sympa comme la carte au début qui nous permet de situer les évènement et les magnifiques art-works à la fin.
Reste plus qu'a attendre la série mensuelle.
Revenir en haut Aller en bas
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 45
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Ven 20 Avr 2007 - 14:42

SPAWN : GODSLAYER
64 pages (dont 52 de B.D.!! Wahou !!!)

La Cover :


L'Equipe Créative (Crédits) :
Scénario : Brian Holguin
Dessins et Encrage : Jay Anacleto avec Lan Medina & Brian Haberlin
Couleurs : Brian Haberli & Andy Troy
Lettrage : Francis Takenaga

L'Histoire :
Comme pour le cas de "The Adventures OF Spawn", vu qu'on ne sait pas encore si cette histoire va être ou non adaptée en V.F. , je vais tout vous spoiler ...
Toutefois, sachez qu'il est possible qu'on retrouve "Spawn : GodSlayer" en compagnie d'un "The Adventures Of Spawn" et/ou d'un "Spawn" # 1 en 3 D dans le "Spawn Hors Série" promis par Delcourt !

En préambule :
En 2ème de couverture, on a droit à une carte des lieux où va se dérouler l'action. Sans être essentielle à la compréhension, ce genre de détail est toujours sympa et aide quelques fois à pénétrer dans un univers qui nous est totalement étranger. Je dois avouer que j'ai suivi l'avancée du Hellspawn sur cette carte, donc, je ne peux pas critiquer ce genre d'initiative.

ATTENTION SPOILER !
L'Histoire (c'est parti mon kiki) :
Tout le début de l'histoire est racconté par un narrateur qui s'adresse au lecteur dans un (long) monologue. L'entrée en matière peut ainsi en décourager plus d'un car c'est assez verbeux et un peu long ... mais c'est intéressant et largement surmontable ... et, qui plus est totalement essentiel pour comprendre la suite.

Nous sommes à Endra-La, un pays riche et puissant, très développé en comparaison des autres terres de ce monde. C'est le berceau de la civilisation et des sciences et Indru, la capitale, en est le fer de lance. C'est un lieu prospère et sécurisé où tout le monde aimerait vivre.
Nous sommes dans une société Médiévale émergente et éclairée. La science balbutiante (ils possèdent des feux d'artifice) y côtoit sans heurt la magie (représentée par les Dragons et les Dieux accompagnés par leurs prêtres-sorciers). Et dans cette douceur de vivre apparente, on célèbre l'union par le mariage de deux des plus puissantes familles d'Indru.

Le décor est planté, les acteurs peuvent arriver.

Le premier à apparaître est le GodSlayer. C'est quelqu'un dont on ne sait rien ou presque. Il tue les Dieux, petits et sans défense ou grands et très puissants. On ne connait pas ses motivations, mais rien ne semble pouvoir l'arrêter. C'est un peu le Doomsday (celui aui a réussi à tuer SuperMan) de ce monde ! C'est un Armageddon qui est implacable et dont rien ne laisse à prévoir l'arrivée.

Il approche en plein durant la noce, qui sera de courte durée.
La première à sentir arriver la menace est Neva, la prétresse de Llyra, la Déesse protectrice d'Indru la prospère.

N.B. : A ce propos, il me semble que la mariée est la jeune soeur de la pretresse Neva, mais j'aimerai qu'un des lecteurs de la V.O. me confirme cette impression.

Pour signaler son arrivée, le Hellspawn sonne dans une corne de brume qui glace le sang de ceux qui la perçoivent. Malgré la peur, la résistance s'organise. Les catapultes sont armées et on prépare les dragons à lancer un assaut sur cet adversaire unique qui vient par la mer.

Au deuxième coup de corne de brume, la peur s'est insatllée dans les entrailles de ceux qui partent au combat. Ils partent tous sans flancher, mais savent déjà qu'ils n'en reviendront pas.

Alors que les dragons chargent le vaisseau du Hellspawn, ce dernier grâce à sa magie créé une sphère protectrice qui réduit en cendre tous ceux qui s'approchent trop près. C'est ainsi qu'il se défait de l'armée des dragons.

Il projette également des éclairs dévastateurs qui sont capables de faire s'écrouler les plus hautes tours du royaume. La Mort est en marche ... et rien ne semble pouvoir l'arrêter.

Le Spawn dépasse la cité d'Indru sans s'y arrêter, et poursuit sa route jusqu'au centre du royaume l'île du Temple de Llyra.

A cet instant, alors que tout semble perdu, un immense serpent de mer est réveillé. Enchainé ici par magie Par Orn le Grand Ancien lui-même pour défendre l'île, il attaque le hellspawn à son tour.

N.B. : Orn le Grand Ancien est le père de Llyra, la Déesse protectrice d'Indru. On est donc face à des Dieux qui ont des pouvoirs conséquents.

Après un combat titanesque dans lequel le Hellspawn perd son navire, il arrive à se débarasser du Serpent et accoste sur l'île.

N.B. : Les dessins du combat sont magnifiques, comme le reste, mais en pleine action, ils sont parfois difficile à déchiffrer. J'ai bien compris que Spawn sort vainqueur de son combat, mais je n'ai pas perçu comment il arrivait à se débarasser de son adversaire.

Inlassablement, inéxorablement, il se rapproche du Temple, dont il explose la porte avec fracas. Il fait alors face à Neva, qui n'est autre que le narrateur depuis le début de l'histoire.
FIN DE SPOILER !

Mon Avis :
Je vous ferai la review du reste de ce comic plus tard ... on en est arrivé à la moitié et le message est déjà assez long comme ça !
Je vous livrerai la suite rapidement.

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus


Dernière édition par le Ven 10 Aoû 2007 - 2:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4507
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Ven 20 Avr 2007 - 15:56

Eh ben, avec toi ça ne s'appelle plus un résumé, c'est vraiment une description case par case du comics. Mais chers amis forumeurs, si vous n'avez pas eu la chance de lire le bouquin en VO, je serais vous, je ne lirais pas ce qu'est en train de faire Gng. Pouquoi est-ce que je dis ça ?...

gng_nation a écrit:
vu qu'on ne sait pas encore si cette histoire va être ou non adaptée en V.F.

Hum, TOI tu ne sais pas... cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 45
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Ven 20 Avr 2007 - 19:31

Duke_Oliver a écrit:
Eh ben, avec toi ça ne s'appelle plus un résumé, c'est vraiment une description case par case du comics.
Je me rend compte que je suis très mauvais en résumé ... LOL !

Duke_Oliver a écrit:
Mais chers amis forumeurs, si vous n'avez pas eu la chance de lire le bouquin en VO, je serais vous, je ne lirais pas ce qu'est en train de faire Gng. Pouquoi est-ce que je dis ça ?...

gng_nation a écrit:
vu qu'on ne sait pas encore si cette histoire va être ou non adaptée en V.F.

Hum, TOI tu ne sais pas... cool-blue
Hum, TOI, on dirait que tu sais quelques choses ... Wink

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 45
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   Ven 20 Avr 2007 - 20:54

Allez on se fait la deuxième partie, je suis chaud !!!

ATTENTION SPOILER !

L'Histoire (bis) :

Le Spawn connait visiblement Neva, puisqu'il prononce son nom en arrivant devant elle. Il ôte son heaume, et elle le reconnait elle-aussi. Il s'agit de Bairn, son ancien amant qu'elle devait épouser.

Dans un style garqphique où la couleur a disparu (c'est marrant comme le noir et blanc reste définitivement lié au passé) l'histoire d'amour de Neva et Bairn nous est contée. Il est parti matter une rebellion et a été tué en mer par des genres de barbares aux tatouages tribaux. Son corps est tombé à l'eau et s'est enfoncé jusqu'au plus profond de l'océan, là où vit la plus sombre des créatures ...

Le reste n'est que du réchauffé ! On a pas Malebolgia mais une créature similaire qui accepte de ramener Bairn sur "Terre" en échange de quelque chose ... et Bairn devient le Tueur de Dieux !

Neva est persuadée qu'ils vont pouvoir reprendre leur histoire là où elle s'était achevée, mais lui ne l'entend pas de la même oreille. Elle lui montre la bague qui devait les unir, le symbole de leur amour ... et lui, relativement insensible en profite pour la poignarder. Du corps de sa dulcinée surgit l'esprit de Llyra réincarnée. Elle s'attaque immédiatement à celui qui a osé profaner son temple et tuer sa prétresse !

Le combat fait rage et la déesse prend peu à peu le dessus. Elle empale le tueur de Dieux avec sa lance enflammée ... mais ce dernier n'a pas dit son dernier mot ...
En effet, il se laisse empaler pour détourner l'attention de Llyra, tout en sachant que les blessures occasionnées pourront guérir. Et avec sa cape (qu'il commande tout comme Al Simmons le fera aussi plus tard et ailleurs) il se saisi d'un poignard et éventre la déesse.

Celle-ci s'effondre au sol. Le Hellspawn arrache la lance de la plaie et achève sa victime sans répondre à sa dernière question : "Pourquoi ?". Du coup, le lecteur non plus n'en sait pas beaucoup plus.

Ayant remis son heaume, Bairn médite en tenant l'anneau de sa dulciné dans sa main. Puis il le jette à l'eau et repart silencieusement, comme il était venu vers une autre destination ... et probablement pour remplir une autre mission similaire à celle-ci.
FIN DE SPOILER !

Mon Avis :
Entre l'annonce de cette histoire, les premières images et mes deux lectures, j'ai énormément changé d'avis quant à ce comic !
Tout d'abord, je me suis dit, ouais, bof, encore un spin off pour faucher les gogos dont je reconnais entièrement faire partie.
Puis, j'ai vu les premières illustrations (à l'époque, on nous promettais du Noir & Blanc) et là, je me suis carrément emballé !!! Les dessins étaient fabuleux !
Après l'achat du comic, je l'ai mis de côtés, pour le moment où je n'aurai plus rien d'autre à me mettre sous la main, car le style, bien que superbe, me semblait très figé ... et ça ne me faisait plus fantasmer !
A la première lecture, j'ai trouvé cela très verbeux, certains dessins confus ... mais je n'ai pas été trop géné par les quelques copiés / collés ...
Mais je resté assez peu convaincu et un peu déçu ... puis, j'ai rapidement décidé de relire cette aventure, et là, j'ai eu une révélation.
J'ai changé d'avis. Les zones d'ombres se sont éclairées, j'ai perçu ce que je n'avais pas toujours bien saisi à la première lecture, je me suis habitué aux dessins (pourtant je possède tous les"Magic Of Aria", donc je n'étais pas étranger au style), bref, j'ai A-DO-RE !!!

Vivement une éventuelle parution en V.F sur laquelle Duke_Oliver va nous en apprendre un peu plus ...
http://vinc259.forumactif.com/Spawn-c1/Toute-l-actualite-de-Spawn-f1/Spawn-et-les-comics-Delcourt-t200-450.htm
cf le 4ème post et suivants ...

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SPAWN: GODSLAYER   

Revenir en haut Aller en bas
 
SPAWN: GODSLAYER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] SPAWN :jeu démoniaque [payant]
» [comics] Les Chroniques de Spawn N°28
» SPAWN
» Spawn (1997):
» McFarlane Toys : Spawn 20th Anniversary Resin Statue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spawn Vinc259 :: Spawn :: Toute l'actualité de Spawn-
Sauter vers: