Toute l'actualité de spawn, comics, wallpapers, figurines,...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Chroniques de Spawn N°32

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Les Chroniques de Spawn N°32   Mer 25 Aoû 2010 - 17:34

Le nouveau numéro de notre magazine de prédilection va sortir dans les prochains jours, le mois de septembre approchant à grands pas ; il est donc temps de lui consacrer son sujet. Au sommaire, détaillé ci-dessous, pas mal de choses à se mettre sous la dent.

Todd McFarlane continue de nous conter les (mes)aventures de son nouveau Spawn, Jim Downing, et pour ce faire il est rejoint le temps de ce nouvel épisode par Karhy Randolph (The Adventures of Spawn). Ryan Ottley n’est plus le dessinateur de la série Haunt écrite par son compère Robert Kirkman, ce sera désormais l’immense Greg Capullo (Spawn, The Creech), qui fait son grand retour sur les planches d’un comics de son pote McFarlane, avec pour tour de chauffe cet épisode montrant un autre point de vue du premier arc. Suite également du méga cross-over évènement Image United, où chaque personnalité fondatrice d’Image (moins Jim Lee, coincé chez DC) dessine ses propres personnages sous la direction du tout puissant Kirkman. Et enfin, la revue accueille un nouveau titre, il s’agit de la mini-série qui vient juste de paraître outre-Atlantique Sam & Twitch: The Writer, signée des transalpins Luca Blengino & Luca Erbetta (1881).

Rappel bimestriel : pas de floods ni de spoilers ici, merci !


Les Chroniques de Spawn N°32 :
de septembre/octobre 2010 - Delcourt - bimestriel - 84 pages - 4.95 €
sortie prévue lundi 30 août 2010 - couverture de Greg Capullo (Spawn #198)

- Spawn #198, par Todd McFarlane & Khary Randolph (juillet 2010)
- Haunt #6, par Robert Kirkman & Greg Capullo (mars 2010)
- Image United #2 (sur 6), par Robert Kirkman, Erik Larsen, Rob Liefeld, Todd McFarlane, Whilce Portacio, Marc Silvestri & Jim Valentino (décembre 2009)
- Sam & Twitch: The Writer #1 (sur 4), par Luca Blengino & Luca Erbetta (mai 2010)

Ci-dessous, les couvertures des épisodes VO :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Mar 31 Aoû 2010 - 12:23

Avis à la populace du fofo :
Les Chroniques de Spawn n°32 (la phrase d'accroche est finalement 'Spawn : sa nouvelle némésis', pour l reste la couverture n'a pas changée)
n'est pas sortie hier, mais sort aujourd'hui en kiosque. Voilà, vous savez où aller désormais.
Pour ma part, j'irai l'acheter demain soir après le boulot, avec lecture dans la foulée bien spur, et donc avis ici jeudi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mino
Sergent
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 36
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Mar 31 Aoû 2010 - 21:20

Il est bien arrivé. Pas encore lu mais en feuilletant j'ai vu que pour aller voir Greg Capüllo à Paris, il fallait d'abord s'inscrire auprès de la librairie qui organise le truc... Bon c'est rien d'insurmontable mais ça fait moins "spontané"
(T'façon pour moi c'est grillé niveau planning ça passe pas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iSpawn
Légionnaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 29
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Mar 31 Aoû 2010 - 21:46

Déception, pas de Chroniques où je suis allé, la réception a pris du retard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nortock Diab
Spawn
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1021
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 14/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Mer 1 Sep 2010 - 12:08

Pour info, c'est à quelle librairie et quand que Capullo sera présent ? Il fait des sketches, il signe des comics ? C'est payant ?
Si je peux y aller ça me tenterai pas mal Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Mer 1 Sep 2010 - 16:36

iSpawn et moi en avons parlé récemment, dans le topic 'Pour patienter...' !

Sinon, je viens juste d'acheter la bête. J'ai feuilleté, ça à l'air bien bon. Par contre, on a 4 séries, oui, mais la moitié sont tronqués en deux... Hum ! Je lis ça ce soir tranquillou pépère, et je reviendrai demain (mon seul jour de repos de la semaine) pour vous dire ce que j'en aurais pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Jeu 2 Sep 2010 - 13:46

Lu, donc avis, sans spoilers bien sûr :

Spawn #198 :

Vous connaissez mon sentiment vis-à-vis de la nouvelle direction de la série orchestrée par Todd McFarlane à partir du #185. Ce n’est pas avec cet épisode que ça va changer. On est clairement dans une stratégie d’étirer le récit, de faire durer, sans avancer d’un iota ou presque. Concrètement, la lecture est certes foisonnante, avec de quoi lire, mais au final, on en est toujours au même point. Tout n’est pas négatif. McFarlane propose ici d’éclairer sur cette affaire de cobayes dont Jim Downing est le dernier et ultime ressortissant, prolongeant ici les révélations du #196. Mais l’auteur y va très à tâtons, c’est-à-dire que l’on pense que l’on va en apprendre de belles, mais en fait non. A cause que ça arrive à la toute fin de cet épisode. Et puis surtout à cause du caractère de Jim Downing : je dirais que le personnage est fort mal caractérisé et donc difficilement intéressant, McFarlane dirait qu’il est perdu et en a marre de l’être, et donc fonce tête baissée et préfère se déchaîner plutôt que de chercher à savoir de quoi il retourne - ce qui pénalise le lecteur, au passage, hein.
Bref, cet épisode est bien écrit et un minimum captivant, mais au final n’apporte hélas rien côté scénario. McFarlane nous refait la même chose qu’à ses débuts sur sa création : il tourne en rond, mais ce coup-ci sur du vide en plus !

Côté dessin, là je dois dire que c’est du bon ! C’est Khary Randolph qui s’en charge sur cet épisode. On connaît déjà l’artiste, car on a vu son style cartoony sur la non moins cartoony curiosité The Adventures of Spawn. Sa mise en page et ses angles de vue sont très dynamiques, offrant une narration punchy bienvenue. Et dynamisant par la même occasion le script de McFarlane. Et puisqu’on parle de ce dernier, on pouvait craindre que l’alliance de leurs deux styles graphiques fasse des dégâts… Eh bien pour ma part je trouve que c’est au contraire du plus bel effet, cet épisode claque bien à ce niveau, c’est de toute beauté. Du bonheur pour les yeux, d’autant que l’on sent les deux artistes appliqués et concernés, ce qui ne peut faire que plaisir. Bref, j’accroche ! Et je dis même bravo !
Pour ce qui est des couleurs enfin, elles sont toujours aussi plates. Et ne collent pas au graphisme ici je trouve. Ce parti pris étrange et osé passait au départ lorsque c’était Jin Han qui s’en chargeait, mais là je trouve ça juste dommage.


Sam & Twitch: The Writer #1 - première moitié :

Le magazine ne faisant plus qu’une quatre-vingtaine de pages depuis son passage à cette nouvelle formule, on aurait dû deviner que Delcourt, à l’instar de leur publication de Image United, allait couper les épisodes de cette nouvelle mini-série. C’est en effet le cas. Alors déjà qu’un épisode d’une vingtaine de pages, c’est court, alors là, qu’est-ce qu’on devrait dire ? Tout simplement qu’il est mal aisé d’émettre un jugement sur ce qui paraît plus comme un extrait qu’une BD en bonne et due forme…
Dans le cas présent, je dirai juste que ça fait plaisir de retrouver les deux enquêteurs, ainsi que de pouvoir enfin lire ce projet annoncé il y a pas mal de temps, juste avant l’arrêt de Semic.


Image United #2 - première moitié :

Là aussi, même topo, dur dur d’être rassasié par si peu de pages à chaque fois.
Ce qui ne m’empêche d’exprimer mon sentiment, qui a nettement évolué.
A la lecture du précédent et du présent numéro, je ne peux que constater que mon enthousiasme débordant face à ce titre au concept jouissif aussi bien dans le fond que dans la forme, eh bien il s’est quelque peu évaporé, hélas. Car on ne peut pas dire que ça soit révolutionnaire : le scénario est une succession de grosses bastons foutraques où pullulent les personnages, sans réelle menace/tension palpable qui justifierait l’attachement pourtant primordial à ce récit. Pour être clair, le scénario à l’air inexistant, on n’a pour ainsi dire rien à foutre de ce qui arrive à ces personnages pourtant phares de l’éditeur. Un comble pour un tel projet de cette envergure. Et un comble aussi pour le pourtant toujours inspiré Robert Kirkman !

On se rattrape donc avec la partie graphique, où chaque créateur dessine ses personnages pour des planches combinant autant de styles qu’il y a de personnages ? Il faut bien entendu dire oui… mais aussi non. Pourquoi ? Parce que certes c’est marrant de voir ces mariages divers et variés, mais un la surprise de la découverte s’est estompée, et deux les divers artistes ne se donnent pas à fond : la mise en page gagnerait à proposer plus de plans d’ensemble pour que le récit soit plus compréhensible narrativement, Larsen va plus a l’essentiel, Liefeld est en mode automatique, Silvestri ne donne que le minimum syndical… Ca fait bien entendu plaisir de revoir McFarlane dessiner Spawn, mais la mise en page de ses planches (les premières) est loin d’être exemplaire…

Et puisqu’on a parlé de narration, on constate également des carences désormais bel et bien visibles et ainsi dommageables. Je veux parler du fait que le scénario semble être une espèce de résumé, il manque des pièces au puzzle, d’autant plus curieux qu’elles pourraient être bouchées via les dialogues. Or Kirkman fait l’erreur d’écrire des dialogues… peu inspirés et bien inutiles, pour le coup. La pièce manquante la plus remarquable reste à ce jour Vogue des Youngblood grièvement blessée… Un évènement pas illustré dans le #1, mais qui semble avoir son importance dans la mini-série. Et ainsi le dialogue de son coéquipier Diehard tombe comme un cheveu sur la soupe… pour ne pas dire qu’il en devient ridicule.
Autre chose marrante, insérer les interviews des auteurs n’est certes pas une mauvaise idée, mais elles ont été faites avant que les lourds problèmes de retard (dus à un mister McF encreur de ses deux séries Spawn et Haunt) : les propos enjoués et optimistes de Rob Liefeld traduits dans ce numéro sont donc bien loin de la situation actuelle !


Haunt #6 :

Je viens d’évoquer Haunt, eh bien c’est à son tour !
Greg Capullo, qui n’avait pas signé les planches intérieures d’un comic depuis ses mémorables Spawn et The Creech - si l’on excepte un épisode récent de Spawn, non, je n’ai pas oublié -, est de retour, afin d’illustrer à travers cet épisode le point de vue de Mirage des évènements contés lors du premier arc de la série. Un exercice qui pourrait être soporifique - on connaît déjà ces évènements, donc -, mais heureusement les deux auteurs apportent des nuances histoire de pimenter cet épisode spécial. Ce n’est pas non plus l’épisode du siècle, hein, ça reste juste une agréable lecture permettant d’avoir une vue d’ensemble de la série.

Qui dit Greg Capullo, dit… sa narration personnelle et sans faille ! En effet, l’artiste nous a toujours subjugué par sa formidable capacité à raconter des histoires, sans jamais nous endormir, et ce avec toujours les mêmes recettes qui font mouches : une alternance de plans éloignés vertigineux et de très gros plans détaillés, dans une succession de cases et d’angles de vue aussi inventifs que clairs. Ca y est, vous vous rappelez maintenant des qualités du gus ? Alors vous allez être comblé à la lecture de ces vingt pages, car pour son retour aux affaire Capullo y est allé franco.
On remarque néanmoins que son dessin est moins détaillé et précis qu’à la belle époque, et il faut dire que le non encrage de nombre de ses traits voire cases - curieux amalgame de portions encrées et d’autres aux crayonnés apparents - n’est pas forcément en sa faveur sur ce point, laissant une impression de pages pas complètement finalisées.
Mais que ce petit bémol n’obscurcisse pas les qualités (exposées deux paragraphes plus haut) de notre Greg adoré, dont chaque planche révèle une force indéniable, marque de fabrique d’un artiste qui nous a tant manqué, et qu’on est désormais tant heureux de retrouver. Comme le dit mon estimé confrère gng : Greg rulez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matt08120
Ado
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 26
Localisation : Les Ardennes
Date d'inscription : 29/08/2010

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   Sam 11 Sep 2010 - 3:28

Spawn numéro 32 lu! bon je ne peu faire une analyse aussi poussé que Duke! Mais les récits sont appréciable, mis a part sam and twitch, cette série est sans nul doute est une super licence, mais je n'ai jamais vraiment acrroché.

Pour le reste, c'est vrai que cette un plaisir de voir capullo de retour, et d'après les pages des prochains haunt que j'ai pu voir, notre amis va envoyer du lourd!

Pour image united, le scénario avance quelque peu j'espère qu'on ne va pas détreuire le mythe qu'était al simmons dans ce récit :s.

Les 4 ou 5 pages pour la preview de Tony chu pourrait ètre vraiment évitable, c'est bien de faire de la pub, mais ce serait mieux de rajouté des pages faites par l'équipe comme par exemple, des pages news concernant les personnages principaux, ou quelques dessin des courriers des lecteurs pourquoi pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dessinateur08120.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°32   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chroniques de Spawn N°32
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [comics] Les Chroniques de Spawn N°28
» Nouveautés et Acquisitions - Janvier 2011
» Nouveautés et Acquisitions - Mai 2007
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spawn Vinc259 :: Spawn :: Toute l'actualité de Spawn-
Sauter vers: