Toute l'actualité de spawn, comics, wallpapers, figurines,...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALEKSI BRICLOT: WORLDS & WONDERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4461
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: ALEKSI BRICLOT: WORLDS & WONDERS   Lun 17 Jan 2011 - 18:05

Après celui consacré à Greg Capullo en 2007 et en attendant celui de Todd McFarlane cette année, je vous propose de jeter un œil sur l’art book d’un autre artiste phare de l’univers de Spawn. Il n’a réalisé que deux histoires, dont la seconde n’est pas parue à ce jour. Connu pour Spawn: Simonie et Spawn: Architects of Fear , il est Français, c’est Aleksi Briclot.


Aleksi Briclot: Worlds & Wonders
sorti le 28 octobre 2010 - 232 pages - 34.90 €uros - CFSL Ink
format env. 31.3 x 25.3 cm - cartonné - couv’ de Aleksi Briclot


La forme :

Imposant, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit pour d’écrire la bête. Avec son dos épais d’env. 2.5 cm, l’ouvrage en impose également dans sa texture. La couverture est en béton (façon de parler, hein), la partie extérieure de la reliure (côté dos, donc) est en tissu, ce qui fait très classe, les pages intérieures sont de qualité et robustes, et cerise sur le gâteau, il y a même un marque page en tissu inclus.
Mais ce qui frappe le plus, c’est l’idée, très ingénieuse et utilisée de manière pertinente, de cinq volets à déplier et qui donnent autant de panoramas s’étalant sur quatre feuilles. Concluant chaque partie, elles permettent de se plonger dans les croquis de l’artiste.

Après une préface signée Marko Djurdjevic (digital artist auteur d’une multitude de couvertures pour Marvel), une intro et une bio d’Aleksi Briclot, la rétrospective de plus de 10 ans de carrière n’est pas présentée dans l’ordre chronologique, mais par thèmes, qui sont au nombre de six.
Il y a de quoi faire entre toutes les pages, que cela soit bien entendu pour admirer les illustrations de l’artistes, en pleine page ou en plus petit, ou bien dans les textes, commentaires de ses clients ou amis, ou analyses de l’intéressé.

Le fond :

L’ouvrage nous permet d’admirer toute la palette créative d’Aleksi Briclot. Car le jeune homme est un touche à tout de génie, qui s’immisce dans plusieurs médias aussi variés que les jeux vidéos, les jeux de rôles, les cartes à collectionner, les couvertures ou la BD. Et de même, sont talent se sert allégrement de plusieurs moyens d’expression. Et loin de se laisser guider par les nouvelles technologies, il préfère les triturer à l’extrême afin de visualiser son propre univers, faste et rempli de détails hallucinants. C’est ainsi que l’on retrouve tout du long des tics, des éléments qui lui sont chers. Son style, quoi.

Bourreau de travail, de recherches et d’idées posées en vrac sur le papier avant de se lancer dans chaque réalisation, Aleksi Briclot se révèle être une personnalité remarquable. Il est reconnu par ses pairs et est très demandé, et l’on comprend pourquoi. C’est un bosseur assidu, cérébral, qui a toutes les qualités d’un illustrateur, aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan artistique. Ce qui en fait un meneur, et non un suiveur, qui a compris ce qu’il faut faire pour être au top niveau, sans oublier de sans cesse se remettre en question. Il est surbooké à longueur de temps, et l’on comprend pourquoi.

Avec Alone in the Dark et Spawn: Simonie, nous, lecteurs et fans de comics, l’avions gardé à l’esprit comme dessinateur classique. Or, Aleksi Briclot, c’est en fait un cador dans l’illustration digitale. Et le gars ne fait pas les choses à moitié. Chacune de ses œuvres est une prouesse d’atmosphère, de détails et de couleurs qui flattent la rétine comme rarement. Des œuvres pourtant toujours fruits de commandes.

Et c’est d’ailleurs là que se situe l’autre intérêt du livre, car outre le fait d’être un exemple parfait de coup de projecteur vers ce qu’est l’illustration moderne, il peut tout à fait avoir une place de choix dans la bibliothèque de tout aspirant illustrateur. Briclot ne perd en effet jamais l’occasion de nous exposer les tenants et les aboutissants, sa démarche et ses conseils.
Les autres commentaires sont quant à eux des déclarations d’amour envers le talent de l’homme, ainsi que quelques anecdotes croustillantes. Et on y lit pas des moindres, des pointures, puisqu’y figurent entre beaucoup d’autres : Djurdjevic, Cano, Lanning & Abnett, Cebulski, Mitric, Lauffray, Eastman, Rossbach, Hildebrandt, Clare, McFarlane, Mornet, Peru, Louis…

Qu’est-ce que l’on trouve comme illustrations dans le livre ? Entre autres : ses couv’ pour Annihilation et Secret Invasion chez Marvel, Hellgate: London, Les Légendes de la Table Ronde, Merlin, Magic: l’Assemblée, World of Warcraft, Dreamblade, Dungeon Runners, Spawn, Cops, Splinter Cell, Haze, Cold Fear… Le livre se finit par des essais plus personnels, notamment des retouches audacieuses de photos.

Et Spawn dans tout ça ?

Ben oui, on est sur un forum à sa gloire, alors bien sûr qu’on va se focaliser dessus quelques instants.
Aleksi Briclot a travaillé sur Spawn: Simonie (2003) et Spawn: Architects of Fear (2008, mais hélas toujours en attente de publication), deux projets french touch destinés à étoffer la création américaine de McFarlane.
Sur pas moins de 17 pages au total (13 normales plus le dépliant en 4 volets), l’artiste se penche sur son travail sur ce personnage, un univers qu’il apprécie beaucoup. Il explique ses motivations et ses choix, pendant que Arthur Clare (créateur de Simonie et scénariste de Architects of Fear), Todd McFarlane (créateur de Spawn) et Thierry Mornet (ex-rédac’chef de Semic, actuel responsable comics chez Delcourt) lui chantent des louanges. Côté visuel, on a des illus promo, des couvs, des planches… et plein de croquis préparatoires présentées dans la partie dépliable.

En conclusion :

De très grande qualité, formelle et éditoriale, cet ouvrage est exemplaire. Si l’on excepte quelques rares fautes, c’est vraiment de la belle œuvre, construite intelligemment et qui propose vraiment quelque chose d’exceptionnel. Pouvant intéresser un large public, avant tous les connaisseurs mais aussi les amateurs de belles images (par contre, si vous détestez au plus haut point l’heroic fantasy, passez votre chemin), l’art book d’Aleksi Briclot permet d’avoir un panel quasi exhaustif du travail d’un artiste en fusion avec les techniques de son époque, qui ne brident jamais une imagination fantastique, dont les rendus semblent chercher la perfection dans ses plus extrêmes limites.
Colossal, c’est vraiment un topo définitif sur cette première partie de carrière de l’artiste. Un beau livre qui mérite bien son nom, et qui a des vertus qu’on ne lui imaginait pas à la base. Bravo à Aleksi, et bravo aux auteurs.

-Duke_Oliver-

Le site de l’éditeur : http://www.cfsl-ink.com/fr/home
Le site consacré à l’ouvrage : http://www.worldsandwonders.com/
Le site de l’artiste (actuellement en attente de mise à jour) : http://www.aneyeoni.com/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ALEKSI BRICLOT: WORLDS & WONDERS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aleksi Briclot
» BRICLOT Aleksi
» MERLIN
» The Sabbat Worlds édité par Abnett (4,5)
» [NEWS] Stargate Worlds à l'air mal barré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spawn Vinc259 :: Spawn :: Toute l'actualité de Spawn-
Sauter vers: