Toute l'actualité de spawn, comics, wallpapers, figurines,...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Sam 4 Jan 2014 - 13:36


Spawn : La Saga Infernale tome 5 'Le Projet Ragnorok' :
album librairie – format comics – couverture cartonnée
éd. Delcourt – coll. Contrebande – 144 pages - 14.95 €uros
sortie prévue le mercredi 08 Janvier 2014
contient les épisodes #225 à #230 (arc 'De-Programmed', de Novembre 2012 à Avril 2013)

créé par et couvertures de Todd McFarlane
Scénario : Todd McFarlane & Jonathan David Goff
Dessin et encrage : Szymon Kudranski
Couleur : Fco Plascencia

Le pitch : « Les élections américaines s'apprêtent à impacter la vie de Jim Downing, pourtant sur le point de remettre en place le puzzle de son passé. Autre événement : le grand retour de Jason Wynn, un des plus grands méchants de l'univers de Spawn ! »

Les premières pages :


Les couvertures originales :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Mar 4 Fév 2014 - 13:56

En tant que fan de la première heure de la série Spawn, vous savez que l'orientation actuelle depuis le #185 me désarçonne. Al Simmons est dégagé au bénéfice d'un nouveau personnage, et on repart à zéro. Cerise sur le gâteau, le rythme est lent. Heureusement, cela fait deux tomes que les révélations nous sont exposées. Et ce nouvel opus est dans la droite continuité, pour mon plus grand bonheur.

Todd McFarlane poursuit son rapprochement avec le passé de la série. Il démontre aujourd'hui que tout cela forme un tout cohérent. Les mystères qui traînent depuis un bon bout de temps sont éclairés par des passerelles avec des éléments capitaux de la série, et parfois même de ses débuts. L'évolution croissante des révélations est bien amenée, qu'elle soit en rapport avec ce que l'on a appris dans les précédents albums, ou avec la série lorsque c'était Al Simmons le Spawn. Ou avec le passé de Jason Wynn, que celui-ci conte à Jim Downing. Et les rapports sont très étroits, et donc passionnants. Mine de rien, tout ça se révèle être une véritable mine d'or. McFarlane abat enfin ses cartes, montrant une vue d'ensemble, à la solidité qui fait plaisir.

Cela se traduit par une masse de texte conséquente, bien entendu, mais l'on ne s'en plaindra pas. D'autant plus que le rattachement avec tout le passé de la série est plus palpable que jamais. Et plus que cela, on a droit à une conversation tendue, à l'issue surprenante. Seul petit regret, la narration est parfois chaotique.

Ça, c'est pour la première moitié de l'album, un arc en trois épisodes qui fait d'ores et déjà partie des plus marquants de la nouvelle donne. Szymon Kudranski tape dans le mille en déployant toutes les composantes de son savoir-faire. Ambiance sombre, décors et personnages plongés dans une obscurité qui les submerge, multiples effets graphiques à la pertinence remarquable... Bref, même s'il abuse du noir, l'artiste débale un talent indéniable. Un style personnel, où la photo bien intégrée côtoie des figures réalistes. Son utilisation de l'outil informatique est à la fois moderne et artistique.

La seconde moitié de l'album est un peu plus calme. Retour des personnages secondaires, et donc au soap opera. McFarlane revient à ses subplots laissés en stand-by, mais non sans quelque peu faire évoluer son propos. Et même si c'est moins captivant et que Kudranski fait moins d'efforts, ça se suit bien et il y a quelques rebondissements qui maintiennent l'attention.

En résumé, encore un tome à ne pas louper pour les fans de Spawn, gorgé de révélations capitales qui font plaisir, et qui surtout ont la merveilleuse idée de développer l'univers de Spawn. Il y a de quoi lire, et la partie graphique est unique en son genre, sombre et adulte. Même si on est loin de l'époque bondissante où Greg Capullo illuminait le titre, même si ce n'est pas aussi ambitieusement délectable que le run de David Hine, en ce moment la série démontre un joli intérêt, pouvant à la fois captiver les nouveaux lecteurs et intéresser les plus anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeClone
Bebe
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Ven 6 Juin 2014 - 20:19

Voici la couverture du tome 6 :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Ven 27 Juin 2014 - 16:42


Spawn : La Saga Infernale tome 6 'Le Sauveur' :
sortie prévue le mercredi 02 juillet 2014 – album librairie – coll. Contrebande – éd. Delcourt
144 pages – 14.95 €uros - création et couverture de Todd McFarlane
contient Spawn #231 à #236 (de mai à octobre 2013) – arc 'Celebrity Savior'

Scénario : Todd McFarlane & Jonathan David Goff
Dessin : Szymon Kudranski
Couleur : Fco Plascencia

Le pitch : « Alors que la ferveur générée par les pouvoirs de Jim Downing continue à s'étendre, la noirceur logée en lui menace de compromettre sa célébrité naissante. Pendant ce temps, un réseau d'amis virtuels commence à cerner la nature profonde du HellSpawn... Le grand retour de Haunt dans Spawn ! »

Les couvertures originales :


Les premières pages :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Mer 9 Juil 2014 - 15:33

En feuilletant ce nouveau tome, ça n'augure que du bon. À la lecture, le sentiment est hélas autre.

Alors que les grosses révélations dont regorgaient les précédents albums avaient sorti la série de sa torpeur, Todd McFarlane retombe ici dans ses travers. À l'allure d'un escargot et dans un découpage très soap opéra, l'auteur nous déçoit à abattre toutes ses grosses ficelles de narration. Il va lorgner du côté des personnages secondaires, histoire d'aligner les pages. Il répète encore et encore les mêmes informations, qui pourraient à la limite plaire au nouveau lecteur, mais cette pratique consterne le collectionneur. Et il multiplie les longues scènes de dialogues statiques, à coup de monologues interminables, concrétisés par des blocs de texte assommants. D'ailleurs, le traducteur doit en tirer une tronche quand il doit attaquer le travail.

Dommage, parce que tout de même, l'histoire continue son petit bonhomme de chemin. Certes lentement, mais l'évolution est bel et bien présente. Aussi, en même temps que les données ressassées trop fréquemment, sont également amenés d'autres apports, loin d'être inintéressants qui plus est. Si l'attention du lecteur est maintenue selon les épisodes, suivant l'approche appliquée, le fan de longue date ne pourra que se réjouir du défilé d'anciens personnages de cet univers que l'on recroise au fil des pages de ce nouvel opus. Je ne vous dirai pas qui, bien entendu, mais sachez que certains n'étaient pas réapparus depuis trèèèèèès longtemps. Et puisque thématiqement ils ne dénotent pas, ça sonne moins artificiel que redouté.

Côté graphique, si vous avez apprécié l'art de Szymon Kudranski jusque-là, vous ne serez pas dépaysés. Son style est très personnel et particulier, je comprends tout à fait que l'on puisse y être allergique, mais on ne peut que se résoudre à constater une chose : il sied parfaitement au titre. Aplats de noir omniprésents, obscurité permanente, décors photograhiques, poses réalistes : ambiance... L'atmosphère est très réussie dans son genre. Le lecteur est littéralement asphyxié par les ténèbres. Si l'outil informatique est plus que jamais palpable, les expérimentations de narration sont remarquablement variées.

À noter que Todd McFarlane commence à mettre la main à la pâte. Si l'on observe bien, on peut voir qu'il a ajouté ici et là quelques petites traits. Mais c'est très discret. Ses couvertures, aussi simples qu'efficaces, ont de la gueule. Particulièrement celle choisie en cartonné. Pas de bonus, Delcourt réserve les dernières pages de l'album à des pubs pour ses publications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Ven 2 Jan 2015 - 13:20


Spawn : La Saga Infernale tome 7 'Le Retour de Cog' :
Sortie prévue le Mercredi 07 Janvier 2015 - album cartonné librairie - éd. Delcourt - coll. Contrebande - 144 pages - 14.95 €uros
Contient les épisodes Spawn #237 à #242 (Novembre 2013 à Avril 2014)
Spawn créé par et couverture de Todd McFarlane

Scénario : Todd McFarlane et Jonathan David Goff
Dessin : Szymon Kudranski
Encrage : Szymon Kudranski et Todd McFarlane
Couleur : Fco Plascencia

Le pitch : « L'ancien mentor d'Al Simmons revient pour aider Jim Downing à contrôler les vastes pouvoirs qui sont tapis en lui. Mais Cog a déjà trahi un Spawn. Va-t-il recommencer ou a-t-il, cette fois-ci, d'autres motivations ? Le futur de Jim est en train de s'écrire. Et certains des secrets gardés depuis la nuit des temps sur le rejeton de l'Enfer vont être révélés. Est-il trop tard pour que Jim échappe à son destin ? »

Les couvertures originales de Todd McFarlane, avec Szymon Kudranski et Erik Larsen :


Les premières pages :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Sam 10 Jan 2015 - 14:40

Spawn : La Saga Infernale tome 7 'Le Retour de Cog' est sorti mercredi. Le même jour que la tragédie qui a touché la France en son cœur : l'attentat meurtier contre les auteurs de Charlie Hebdo. Ce nouvel album contient les épisodes Spawn #237 à #242 par Todd McFarlane & Szymon Kudranski. Si sa lecture peut être quelque peu chamboulée par nos pensées du moment, je pense que ça n'empêche pas le verdict de tomber après avoir refermé le livre : cette nouvelle livraison est très mauvaise ! Explications... (sans spoilers)

Dans le premier épisode du jour, Jim Downing se jette à l'eau, est repêché par Cogliostro, qui lui montre la Zone Aveugle. Épisode suivant : il lui raconte l'histoire du monde, que l'homme est destiné à faire la guerre inlassablement, pour le plus grand bonheur de Dieu et Satan. S'ensuivent d'autres monologues, que ce soit les discours nébuleux de Cog, des réunions de vampires, ou les amis de Jim qui tentent une thérapie de groupe. Dans tous les cas, chaque épisode comporte peu de scènes, chacune décompressée à l'extrême, et en plus dont on se fout royalement. Car rien dans ce tome ne fait avancer l'histoire. Du sur-place servant uniquement à rallonger la sauce. Les pages se tournent, les numéros s'enchaînent, mais rien n'en ressort à part un grand vide : le néant.

Tout au plus quelques bribes d'informations, genre deux ou trois pas plus, viennent nous titiller légèrement. Mais c'est trop peu. Todd McFarlane s'ingénue ici a rester vague, à ne pas donner de direction à son récit, à faire du soap pour le soap, sans jamais ajouter des pièces au puzzle. Certes, de très anciens personnages seulement connus des vieux fans comme moi viennent faire leur apparition dans ce tome. C'est toujours sympathique, même s'il faut avouer que les connections créées sont tirées par les cheveux. C'est un profond ennui que génère l'album, entre de l'inaction au long court, des idées déjà explorées précédemment dans la série, des monologues inutiles qui ne font rien avancer... Quand l'auteur s'écarte de son personnage principal, ses sous-intrigues qu'il prend le temps de développer sont peu intéressantes, et celles qui sont rares et disparates pourraient être passionnantes si elles n'étaient pas si brèves.

Todd McFarlane ne semble pas maîtriser ce qu'il veut nous conter sur le long terme, ainsi que la personnalité de ses protagonistes, aux caractères flous. S'il réussit ici et là des passages, il atère par la passivité d'autres. La narration est loin d'être fluide. Ce qui est accentué par le passage de Szymon Kudranski, en mode automatique, minimaliste et rigide. Ça manque cruellement de fougue et d'humanité, c'est terne et ronflant. Un tome lourd et plombant. Qui n'apporte absolument rien. Le plus mauvais de la série à ce jour ? Peut-être bien que oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Sam 14 Nov 2015 - 14:18

C'est mercredi prochain que Delcourt sortira le dernier tome de Spawn : La Saga Infernale ! Exceptionnellement plus épais, il contiendra pas moins des huit derniers épisodes du run de Todd McFarlane & Szymon Kudranski mettant en scène le personnage de Jim Downing dans le costume de Spawn, dont le numéro anniversaire #250. Vous savez ce qu'il vous reste à faire...


Spawn : La Saga Infernale tome 8 'Crépuscule' :
sortie prévue le Mercredi 18 Novembre 2015 - coll. Contrebande - éd. Delcourt - album librairie
Spawn créé par Todd McFarlane - couverture de Greg Capullo - 224 pages – 18,95 €uros
contient les épisodes Spawn #243 à #250 inclus (de Mai 2014 à Février 2015)

Scénario : Todd McFarlane
Dessin et encrage : Szymon Kudranski
Couleur : Fco Plascencia

Le pitch : « L'ancien mentor d'Al Simmons revient pour aider Jim Downing à contrôler les vastes pouvoirs qui sont tapis en lui. Mais Cog a déjà trahi un Spawn. Va-t-il recommencer ou a-t-il cette fois-ci d'autres motivations ? Le futur de Jim est en train de s'écrire. Et certains des secrets gardés depuis la nuit des temps sur Spawn vont être révélés. Est-il trop tard pour que Jim échappe à son destin ? »

Couvertures originales de Szymon Kudranski, Todd McFarlane, Greg Capullo, Skottie Young, Jock, Sean Murphy et Philip Tan :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4449
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Mer 25 Nov 2015 - 19:10

Petit retour en arrière. Engagé par un Brian Harberlin alors rédac' chef de TMP, le scénariste britannique David Hine avait en gros écrit le tant attendu Armageddon (dessiné par Philip Tan), puis imaginé des connexions entre la vie d'Al Simmons et sa malédiction (dessiné par Haberlin). Spawn était alors plus passionnant que jamais, grâce à un ciment bienvenu qui consolidait la série comme jamais. Mais les chiffres de vente n'étaient hélas pas au rendez-vous. Alors Todd McFarlane a précipitamment décidé de reprendre les rennes de sa création, et de tout chambouler en donnant un coup de pied dans la fourmilière : exit Al Simmons, on découvre un nouveau personnage Jim Downing, dont on ne sait rien et qui lui-même ne sait rien, et ça à un rythme d'escargot. Bref, Todd McFarlane s'est réveillé à mon sens au plus mauvais moment et de la plus mauvaise manière. Tout ce qui faisait la richesse de sa série, à savoir sa galerie de personnages et sa mythologie, il s'en sépare brutalement. Il fait table rase du passé et nous demande de suivre un inconnu émergeant dans l'inconnu. Volontairement conté à un rythme plus lent dans un contexte plus réaliste, il abandonne le fantastique débridé, et les liens avec les éléments les plus caractéristiques de la série se feront extrêmement rares.

Il y a de quoi rager. Je comprends bien qu'il veut ainsi attirer de nouveaux lecteurs – ce qui ne s'est pas produit, d'ailleurs -, mais laisser tomber sèchement les vieux de la vieille est une trahison. De plus, tous ses partis pris sont irritants. Le comic Spawn devient un soap opera ronronnant où il ne se passe rien, où rien n'avance, où tout est répété à chaque épisode, et où le texte est sur-écrit. Tout est prétexte à cacher la misère, mais on s'aperçoit globalement que malgré son engagement, McFarlane n'a pas de vision d'ensemble. Il fait traîner comme c'est pas permis pour enfiler les épisodes les uns après les autres, mais le tout manque cruellement de liant. À la limite, cet aparté aurait pu être marrant quelque temps... mais surtout pas durant 65 épisodes - sans compter qu'il a coupé net un arc en cours ! Tous ces défauts, on les retrouve dans cet ultime tome. Ça n'avance pas, ce n'est que répétition avec des événement passés, c'est sacrément ennuyeux et le texte est trop lourd. Comme précédemment, les scènes d'horreur fonctionnent très bien, mais sont rares dans un soap opera aux personnages neutres pas caractérisés. La narration est en dent-de-scie, signifiant bien le manque de cohérence de l'auteur.

L'épisode anniversaire #250 est bien triple comme annoncé par McFarlane avec sa soixantaine de pages. S'il est loin de proposer quelque chose de transcendant, il faut reconnaître l'efficacité de la tension véhiculée tout du long. Jusqu'à un final si attendu mais tellement libérateur. C'est également la dernière prestation de Szymon Kudranski dans ce run de quand même, excusez du peu, 50 épisodes d'affilée non-stop. Son style noir assisté par photographie et ordinateur est un choix cohérent de la part de McFarlane. Il convient parfaitement à son parti pris. Ça aura au moins permis de découvrir cet artiste prolifique, qui en même temps remplissait des fill-in pour DC et Marvel. Hyper réaliste voire photographique, son style tout en contre-jour est tout à fait dans l'ambiance du titre, bien que ce procédé puisse devenir à la longue redondant et figé. Dans cet album, on peut remarquer une évolution sur la fin, ainsi que l'addition ici et là de petites touches d'encrage par le sieur Todd.

La fin, on y arrive enfin. La lecture est toujours aussi lourde et ennuyeuse, servant à cacher l'absence d'un réel propos. Si depuis le #185, Todd McFarlane a de temps en temps bel et bien glissé des révélations qui suscitaient l'intérêt, il y en a eu trop peu. Il n'a fait qu'allonger la sauce, que brasser du vent, mais n'a finalement rien fait avancer. Ce qui fait que plein de questions restent in fine sans réponses. Ce n'est pourtant pas la place et le temps qui lui ont manqué, dans cette démarque qui a bien trop duré. Un supplice fait au fan de la première heure. Il aurait dû connecter cette approche avec le reste de sa série, en expliquant que tout était lié, et donc justifié. Il ne l'a pas fait, donnant à son histoire de Jim Downing une impression d'immense gâchis. Tout du long, on a plus eu l'impression d'être contraint de lire un soap opera infâme que la suite de la série Spawn ! Des années de néant sans consistance qui tentaient de se donner une forme sérieuse. Si l'apparence est certes solide, tout ce qu'il y a de caché en-dessous n'est qu'un grand vide. À la fin de l'album, Jim Downing s'efface pour laisser place au retour du vrai Spawn : Al Simmons... Enfin, c'est pas trop tôt !

- Duke_Oliver -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeClone
Bebe
avatar

Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   Jeu 28 Jan 2016 - 18:58

Merci pour tes analyses, toujours fines et bien vues !
Du coup, je voulais savoir ce qu'allait devenir Spawn en VF... C'est mort ? Si c'est le cas, je vais devoir me prendre tous les numéros à partir du 251 en VF (ça ne me dérange pas, mais faut les trouver...)

EDIT : Ok, non, merci, je viens de voir... Spawn renaissance....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)   

Revenir en haut Aller en bas
 
SPAWN : LA SAGA INFERNALE (librairie Delcourt)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Estimations des ventes des comics Panini et Delcourt
» STAR WARS - DELCOURT - BD - MAGAZINE - SORTIE DU JOUR
» STAR WARS- LA SAGA EN BD #23 - JANVIER 2010
» STAR WARS - LA SAGA EN BD #37 - MAI 2012
» SW LA SAGA EN BD #25 - Mai 2010 - Avec une couve d'ornicar !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spawn Vinc259 :: Spawn :: Toute l'actualité de Spawn-
Sauter vers: