Toute l'actualité de spawn, comics, wallpapers, figurines,...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Chroniques de Spawn N°34

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 45
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Jeu 3 Fév 2011 - 0:32

Le problème de "Haunt" dans la revue "Les Chroniques de Spawn", c'est le retard accumulé ...
Aux Etats-Unis il sort un numéro de "Haunt" tous les mois, et ici, on en a un tous les deux mois ... donc, le retad s'aggrave tous les mois d'un épisode supplémentaire.
Dans un autre post, vous parliez d'un cross over que vous aimeriez lire ... Mais comment faire pour que les numéros de "Haunt" et ceux de "Spawn" sortent à la même vitesse ?
Et puis, "Haunt" en librairie qui paraîtrait à la même vitesse que dans la revue, ça veut dire un album par an ... soit six numéros déjà parus dans "Les Chroniques de Spawn" qui pourraient alors bénéficier d'une paruTION en Album. Moi je le sens pas viable ce système de prépublicaTION. En revanche, je vois très bien, deux albums par an avec 6 épisodes de "Haunt" chacun ... soit 12 numéros annuels ... comme pour "Walking Dead".

Peux d'entre nous possède les versions kiosque de Spawn et rachète les versions librairie en "Intégrale". L'intérêt de ces "Intégrales" vient principalement (en plus du format qui résiste mieux au temps) de la reprise de la traducTION, plus ... élaborée aujourd'hui qu'elle ne le fût il y a 15 ans.

Dans le cas de "Haunt", s'il sort au même rythme en kiosque et en librairie, qui va aller s'encombrer d'un doublon ?

Mais je vous assure que je préfèrerai me tromper er être un "chat noir" ...

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Jeu 3 Fév 2011 - 13:22

Désolé gng, mais sur ce point, je suis plus de l'avis de mino et iSpawn. C'est comme ça que je le vois. Et j'espère que c'est comme ça que Declourt le voit aussi. Et puis, ce serait une terrible erreur de ne pas continuer ce qu'ils ont commencé, à savoir pré-publier Haunt au sein du magazine. Surtout que l'on a commencé un nouvel arc dans le n°33, il ne faut pas l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gafga
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 32
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Jeu 3 Fév 2011 - 20:04

ZSpawn BOn voila j'ai trouver les chroniques de spawn 34 dans ma librairie et je les acheter Smile me manque plus que les 33 chroniques precedent lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asura
Eclaireur
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Jeu 3 Fév 2011 - 21:03

gafga a écrit:
ZSpawn BOn voila j'ai trouver les chroniques de spawn 34 dans ma librairie et je les acheter Smile me manque plus que les 33 chroniques precedent lol


Bon courage! Certains numeros sont difficiles a trouver! Tu t'es arrete ou dans la serie? A partir du moment ou Delcourt a repris la parution?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gafga
Soldat
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 32
Date d'inscription : 06/08/2006

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Jeu 3 Fév 2011 - 22:42

asura a écrit:
gafga a écrit:
ZSpawn BOn voila j'ai trouver les chroniques de spawn 34 dans ma librairie et je les acheter Smile me manque plus que les 33 chroniques precedent lol


Bon courage! Certains numeros sont difficiles a trouver! Tu t'es arrete ou dans la serie? A partir du moment ou Delcourt a repris la parution?

Bas enfaite j'avais lu les 10 premier y'a longtemps puis je les avais vendu, voir ce poste http://vinc259.forumactif.com/t786-je-suis-de-retour-5-ans-apres .. donc jles est tous racheter je doit recevoir en colis les 79 comics de semic + 20 hors serie demain ou samedi Smile que j'ai eu pour un tres bon prix. Apres je suis en contacte avec un gars qui a les 33 numero des chroniques de spawn , j'ai plus qu'a negocier le prix et le paiement voila Smile

+ Logo Spawn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gng_nation
Demi-Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2637
Age : 45
Localisation : PloucLand
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Ven 4 Fév 2011 - 0:37

J'ai acheté aujourd'hui, avec 13 autres B.D. (dont "30 Jours de Nuit", "Wormwood", "BattlePope", "Invincible" #5) la version collector de ces "Chroniques de Spawn" .... Fichu doublons ! LOL !

_________________
"Bela Lugosi's dead ! Undead ... Undead ... Undead ..." Bauhaus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/gng_nation
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Ven 4 Fév 2011 - 13:30

D'après le dernier mail que j'ai reçu et si La Poste fait bien son boulot (hum),
c'est a priori dès aujourd'hui que je devrais recevoir Les Chroniques de Spawn N°34 couv' variante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke_Oliver
Main gauche de Dieu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4508
Age : 34
Localisation : Mende
Date d'inscription : 18/12/2004

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Ven 4 Fév 2011 - 19:31

- Avis garanti sans spoilers ! -

Spawn #200 :

Le voici, l’épisode dit anniversaire, repoussé de plusieurs mois pour cause de retard croissant de la série, et disponible dans la langue de Molière seulement deux semaines après sa sortie sur le continent américain. Un épisode de plus de cinquante pages, avec quelques auteurs invités, censé célébrer la longévité de la série de Todd McFarlane et augurer de nouvelles aventures, alors que selon moi on elle s’inscrit actuellement dans une période loin de faire partie des beaux jours du titre.

Le prologue de quatre page signé Robert Kirkman est peut-être ce que j’ai préféré de cet épisode. L’auteur nous conte l’origine de l’Omega Spawn (grand méchant de Image United et qui est utilisé par McFarlane dans sa série) tout en comblant quelques vides suivant le suicide d’Al Simmons dans le #185. Autant de réponses apportées que de questions laissées en suspens, finalement, mais c’est suffisamment efficace pour que je m’en contente. Et puis, l’alliance Kirkman/McFarlane à la partie graphique est de tout beauté, remarquable.

Le reste de l’épisode, lui, est hélas moins surprenant. Et même, est presque gênant.
Car il consiste en une interminable baston entre la brute épaisse Omega Spawn et les protagonistes laissés à la fin de l’épisode précédent. Il ne s’agit que de cela, et seulement dans un décor unique, une ruelle. Tu parles. Visuellement, niveau grandeur, vous conviendrez que c’est limité. Et il faut dire que pour un épisode vendu comme énorme, ça le fait pas trop.

Et dans le même registre de choix qui rate le coche, Todd McFarlane a volontairement étiré à l’extrême son épisode, en y apposant histoire de faire passer le temps et de nous faire croire que c’est capital, des dialogues hélas pour la plupart soit trop forcés pour être honnête (ce qui peut même parfois être ridicule), soit être bien trop hasardeux dans le genre ‘cher lecteur tu vas lire plein de révélations mais en fait non parce que je vais rester quand même bien flou pour que tu sois intrigué et que tu achète la suite, mais en fait c’est même pas sûr que je connaisse le plan moi-même’ (ouf) que l’on reste indubitablement sur notre faim.

Car oui, Todd McFarlane fait bel et bien mine d’inclure des révélations fracassantes, mais il reste tellement en surface, que la plupart n’apporte que d’autres couches de mystères. Et vu comme c’est formulé, je ne suis sincèrement pas sûr qu’il sache vraiment où il mène sa barque. Un sentiment déjà ressenti dans sa nouvelle approche depuis le #185, avec plein d’éléments introduits, et même je l’avoue parfois pas inintéressants, mais que l’auteur n’a pas pris la peine de continuer à développer. Ce qui est désarçonnant. Je me demande vraiment s’il sait où il va. Parce que déjà dégager vite fait mal fait son personnage principal, Al Simmons, surtout en brisant un run passionnant, c’est la plus mauvaise idée qu’il aie jamais eu, mais si en plus il a fait ça sur un coup de tête sans avoir de vue d’ensemble cohérente, là je dis non !

Pour revenir à l’épisode du jour, je disais, les révélations qui nous sont exposées ne sont à mes yeux pas suffisamment inattendues pour nous clouer sur le fauteuil (mine de rien, le #196 était meilleur à ce niveau-là), et de plus s’inscrivant dans un run quand même sacrément ennuyeux pour ne pas dire sans intérêt, cet épisode anniversaire n’a pas la force comme le voudrait McFarlane. Il ne s’y passe finalement pas grand-chose malgré tous ses efforts pour nous faire croire le contraire, et de toute façon la lenteur de son run depuis le #185 est totalement en sa défaveur. J’ai du mal à m’y intéresser, même si certains épisodes sont plus sympa que d’autres.

Pour ce qui est de la partie graphique, maintenant, il y a à boire et à manger - mais dans l'ensemble, ça le fait. Ca vacille entre de très belles cases ou pages et des moments moins inspirés. Même si redondante et pas du tout captivante de par sa nature, la baston en continu que constitue cet album n’est pas non plus à jeter aux oubliettes, ce n’est pas laid. La qualité varie selon l’intérêt et l’acharnement de Todd McFarlane à l’encrage. On a aussi bien droit à des cases de top niveau qui nous font nous souvenir de son travail de l’époque an tandem avec Greg Capullo, qu’à d’autres où il ne fait quasi rien. Ainsi, il est difficile de déchiffrer qui à fait qui, et ça aurait d’ailleurs été une bonne chose d’avoir des crédits précis.


Sam & Twitch: The Writer #2 :

Deuxième partie de cette mini-série que l’on doit aux italiens Blengino & Erbetta, crée sous l’ère Semic. Cela fait du bien de lire un épisode entier, et non la moitié d’un comme ç’a été le cas avec le #1. Même si j’ai trouvé certaines clés du scénario un peu confuses et que l’histoire s’appréciera mieux avec une lecture de l’ensemble des quatre épisodes, je ne peux que constater le sérieux avec laquelle cette entreprise a été réalisée.

Le scénario est intéressant, les dialogues travaillés et surtout les caractères des divers personnages très bien fouillés. Ils ont tous leurs personnalités propres, ce qui les rends chacun unique, une vraie caractérisation qui fait plaisir à lire. On pourrait même lire les textes sans les images que l’on comprendrait qui prononce les mots.

Le dessin n’est pas en reste niveau qualité, il est à la fois clair et construit, fluide et détaillé. Pas besoin de tonnes de traits pour afficher un graphisme plaisant, une narration réfléchie fait toute la différence. Et nos auteurs en remontrent même ainsi aux américains, ça c’est de la bonne BD. Et allié à une superbe colorisation qui épouse harmonieusement le trait, ajoutant une atmosphère aux qualités plastiques plaisantes, nous avons là de très belles choses à regarder. Bref, c’est du bon.


Le reste du magazine :

Le texte de Todd McFarlane est aussi diplomate que trop concis.
La preview de Spawn #201 laisse augurer un graphisme remarquable signé Szymon Kudranski, si ce n’est un scénario dans la continuité de ce que Todd à commencer avec le #185.
L’abécédaire est une bonne idée mais m’a déçu. Il aurait fallu qu’il soit au plus proche de l’exhaustivité pour réellement remplir son objectif.
La double-page centrale n’est pas une mauvaise idée en soi… eh mais attendez, z’avez vu l’image subliminale ? Excellent !

La couverture exclusive de Todd McFarlane… Autant de loin elle a un minimum de gueule, autant de près… le père Todd a plus fait un croquis qu’une vraie illustration. Du foutage de gueule ? L’initiative est tellement rare et sympa, que pour le coup, je lui pardonne !

-Duke_Oliver-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mino
Sergent
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 36
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Ven 4 Fév 2011 - 22:32

Duke_Oliver a écrit:
z’avez vu l’image subliminale?
c'est pour ça que j'avais parlé du "mini poster". Mais comment ça s'appelle déjà cet effet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iSpawn
Légionnaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 29
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   Sam 5 Fév 2011 - 16:29

Juste une précision concernant la preview du Spawn #201, il n'y a qu'une seule page qui est réellement présente dans cet épisode, celle qui se trouve en bas à gauche avec Spawn au centre.
En tout cas je confirme, les planches de Szymon Kudranski sont vraiment très belles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chroniques de Spawn N°34   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chroniques de Spawn N°34
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [comics] Les Chroniques de Spawn N°28
» Nouveautés et Acquisitions - Janvier 2011
» Nouveautés et Acquisitions - Mai 2007
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spawn Vinc259 :: Spawn :: Toute l'actualité de Spawn-
Sauter vers: